CHERS ABONNÉS

Un violent orage a interrompu la rédaction du dernier article, qui a donc été publié avec des fautes et des incohérences.

  Nous vous prions de nous en excuser ; tout est depuis, rentré dans l’ordre.

  Nous en profitons pour vous préciser que la pré-version que vous recevez dans le corps de votre courriel, n’est jamais la version définitive de vos articles, et que pour des raisons informatiques et pas seulement météorologiques, elle peut parfois subir des amputations orthographiques et ne comporte aucune image ni vidéo.

   Il est donc nécessaire pour jouir de l’article dans son intégralité et dans son intégrité, de cliquer pour accéder au Canard du pianiste. Plusieurs abonnés nous ont avoué ne pas l’avoir compris, pensant que Le Canard du pianiste était une simple lettre d’information : c’est avant tout blogue interactif sur lequel vous pouvez aussi intervenir en laissant des commentaires publics. 

 Bien musicalement à tous

Le Canard du pianiste

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire