NOUVEAU GRAIN DE SEL (CHRISTINE SOURGINS)

Le Canard du pianiste relaie régulièrement le blogue de Christine Sourgins qui nous propose un propos exempt de toute idéologie.

Pas de conservatisme frileux ni de modernisme béat, mais un éclairage toujours inattendu et pertinent rendu possible par un sens des réalités économiques (qui libère la pensée de l’abstraction idéologique) et une érudition dans les Arts plastiques, au service des artistes libres dont Christine Sourgins est une alliée bienveillante.

mardi  12 juin 2018 :

La burénisation de l’espace public

A l’échelle de la ville était une manifestation du Ministère de la Culture pour la mise en valeur de l’art urbain. Un « street-artiste » avait donc été invité à  dialoguer avec la cour d’honneur du Palais Royal, dont  Daniel Buren, depuis plus de 30 ans, emplit le vide à coup de colonnes tronquées. Cette initiative a mis Dany en fureur au point d’écrire aux services de Mme Françoise Nyssen, pour demander « au nom du droit moral, à ce que l’œuvre soit retirée ».  L’affaire est révélatrice d’une génération, celle de 68, qui après avoir censuré les aînés au nom de sa liberté censure les cadets au nom de sa rente de situation…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite sur le blog de Christine Sourgins

Christine Sourgins est l’auteur de

Concerto en DO# mineur – Fabrice Eulry

 

cliquez sur l’image pour écouter des extraits et le commander

Laisser un commentaire