Titres numériques

Dans cette section vous trouverez les morceaux de Fabrice EULRY au format MP3 de haute qualité, chaque titres est disponible séparément : Les albums à la découpe.

Titres numériques Il n'y a aucun produit dans cette catégorie.

Sous-catégories

  • Paris Jook

  • Concerto pour piano
  • Blue Sando

    Enzo Mucci appréhende la musique avec un instinct infaillible car il l’aime plus que la moyenne des musiciens. Il est capable de restituer l’âme de Django Reinhardt à la guitare ou de Willie Dixon à la contrebasse sans en copier strictement les formes. C’est chose rare. Il voulait enregistrer avec moi pour se « faire plaisir »… Et « voilà le travail » !

  • Le pianiste en solo

    Contrairement au premier piano solo, il reflète bien l’inspiration et l’histoire du moment. C’est ce disque qui a de loin suscité le plus d’engouement ; j’y reste d’autant plus attaché.

  • Piano Solo

    Il reflète moins l’inspiration de l’époque de l’enregistrement que l’héritage des années antérieures que j’ai absolument voulu consigner faute d’avoir eu les moyens de le faire plus tôt. Il y subsiste donc des formes pianistiques que j’utilisais antérieurement. Plus que dans les disques qui suivent, le côté autodidacte ressort fortement.

  • Piano Killers

    Un album exceptionnel avec 3 pianistes : Ricky Nye, Renaud Patigny et Fabrice Eulry. 2 mains, 4 mains ou encore 6 mains au programme à un rythme endiablé

  • Boogie Folies

    Ragtime Fin 1995, Pierre Nicolaeiff, pianiste et producteur me demanda de faire un disque de Boogie-Woogie comportant des classiques comme Honky-Tonk et des exercices de styles sur des chansons populaires universelles que je devais donc traiter pianistiquement en Boogie-Woogie. Ce projet passionnant outre le mérite d'aboutir, eu de nombreux développements car Pierre Nicolaieff me fit donner un concert à Bobino en Décembre 1996 et plusieurs émissions de TV ont traité de l'évènement.

  • Boogie Folies Volume 2

    Huit ans après le premier volume (qui vient d'être réédité), le volume 2 toujours en piano solo contient de nouvelles fantaisies autour du boogie-woogie, sur un répertoire allant de Muddy Waters à Brassens en passant par les Beatles et Rimsky Korsakov.

  • Boogie-Woogie Orchestral

    À partir de 1997, mon orchestre passa de trois à six puis sept musiciens. Le répertoire et le jeu avaient aussi changé. Il était temps d’enregistrer. Patrick Saussois me proposa de rassembler les Boogie-Woogies de notre répertoire sous le générique sus-nommé et de le faire distribuer sous sa marque Djaz records. Tous les morceaux ont été enregistrés en une seule prise ou deux maximun sans filet et en public !

  • Boogie Passavant

    Un enregistrement cinq canaux de pointe effectué dans un studio de renommée mondiale et pour lequel le public a été convoqué.

  • Promenade dans Paris

    Voici les titres que vous y trouverez : Paris canaille, La java bleue, Ca c'est Paris, La complainte des infidèles, Les amoureux des bancs publics, La plus bath des javas, Le p'tit bal du samedi soir, La chansonnette, Les feuilles mortes, C'est si bon, Que reste-t-il de nos amours ?, Douce France, Vous qui passez sans me voir, La marseillaise (encore une nouvelle version!), Et quelques autres dont certaines compositions personnelles évoquant Paris… Conception graphique : Anne de Rochas

  • Ragtime

    Avec de nombreux arrangements (allant de Mozart à Gainsbourg) et compositions de Ragtime !

  • Jacques Doudelle

    Jacques Doudelle est un autodidacte à la carrière atypique avec un parcours admirable et créatif. Initiateur de la parade et de le nuit Sidney Bechet, le saxophoniste soprano (et ténor) présente ici un répertoire très varié avec Fabrice Eulry et sur certains morceaux Enzo Mucci (contrebasse) ou Stéphane Nossereau (batterie).

  • Twistin' at Ray's

    Le répertoire de ce disque n’est pas axé sur le répertoire de Ray Charles mais sur le son d’une des directions musicales qu’il a prises. Il comprend des compositions de Fabrice Eulry, (Isabelle Madison, You’ll never twist alone un morceau sifflé) des reprises de traditionnels américains (Swanee river) des reprises du pianiste Ken Jones (Blusesville) ou de Floyd Cramer (On thé rebond) le tout orchestré par Fabrice Eulry ou Ken Jones (arrangements de 1960 relevés 2002 par Jean-Claude Naude) pour un orchestre d’une douzaine de musiciens, suivant les morceaux : 4 trompettistes, 4 trombonistes dont Marc Fields

  • La galante des rois
  • On Tour 2004 - 2008

    14 titres enregistrés au fil des tournées entre 2004 et 2008 dans cinq pays avec une riche palette d' atmosphères, et en bouquet final, une version complètement folle du Boogie expiatoire à Newport Kentucky, spécial décalage horaire !