LE PETIT-JOURNAL SAUVÉ ?



pjfabrice au PJ

 

Le Canard du pianiste vous avait révélé en exclusivité que suite à la mise en vente du lieu mythique, une promesse de vente avait été signée au printemps dernier avec un nouvel acquéreur, dont les intentions de prolonger la musique étaient plus que floues, et on a craint que la musique que l’on y entend depuis 50 ans cesse définitivement. Or la vente a été cassée cet été suite au découragement du nouvel acquéreur turc et ses actionnaires chinois, face à l’injonction de la mairie du Vème (grâce lui en soit rendue) de respecter un arrêté municipal rarement appliqué qui protège les lieux de spectacle vivant…

PJ COORDONNEES

On respire car cette reculade prouve qu’il aurait sans cette fermeté, bel et bien été transformé en kebab, avec écrans plats et clips de rap… Or si nous n’avons rien contre ce genre d’établissement*, il faut tout de même reconnaître que cela ne manque guère à Paris, alors qu’il ne reste plus guère qu’un ou deux lieux qui proposent la musique vivante que l’on entend au Petit-journal, avec ce savoir-faire en plus : les personnes travaillant au PJ y étant rodées depuis au moins trente années pour certaines d’entre elles.

L’avenir reste toutefois incertain : l’industriel passionné qui, en souhaitant y conserver tout l’esprit, acheta le Petit-journal Saint-Michel il y trois ans aux fondateurs partis à la retraite, décéda peu après. Ses héritiers pour qui ce fameux club ne représente rien… ou plutôt si (€…$…£…)… proposent donc toujours le Petit-journal Saint-Michel au plus offrant…

Mais en attendant, comme tous les derniers lundi du mois depuis vingt ans, vous y retrouverez Fabrice Eulry au moins encore une fois :

Tous au Petit-journal Saint Michel le lundi 24 septembre !

Hauts les coeurs !

* Quoique, à force… (NDLR)

Le pianiste en trio, le cd enregistré au Petit-journal Saint-Michel

entrio

(cliquez sur le lien pour écouter des extraits et le commander)

http://www.fabriceeulry.com/discographie.html

Laisser un commentaire