OUVERTURE DU FESTIVAL BLUES EN AVEYRON 2020

Certes l’église semblait pleine pour l’hommage à Simone Anglade, et même si la réduction des jauges et l’obligation de se répartir (une place occupée sur deux) en facilitait l’illusion optique, l’ambiance n’a rien eu de morose !

Pour cette soirée hommage à Simone Anglade, le Père Barrié a tout d’abord pris la parole de bienvenue dans l’église paroissiale d’Espalion, puis Fabrice Eulry fondateur du festival a prononcé le discours suivant, que nous mettons en ligne ci-dessous :

Chers amis,

« Bonsoir à tous. Je pensais commencer par l’habituelle consigne : Merci de couper vos portables et de ne pas faire de films. Mais, dit plus élégamment, j’ai trouvé une formulation pour l’amalgamer avec la nouvelle consigne à la mode qui elle, j’espère, ne sera que provisoire : et cela donne donc : »Merci de penser à rallumer vos portables et à enlever vos masques en sortant ! »
Concernant la contrainte sanitaire, nous avons fait en sorte que vous vous agglutiniez le moins possible : je vous signale que ceux qui le désirent pourrons tout de même rester un peu dans l’église après le concert, cela vous permettra de ne pas créer de bouchon en sortant, et pour rebondir plaisamment sur la contrainte, vous pourrez vous disperser poétiquement en flânant autour de trois pôles : la table de dédicace de disques des artistes et des affiches du festival, et les deux banderoles que vous trouverez le long de chaque galerie latérale, l’une comprend les citations qui motivaient la philosophie de vie de Simone Anglade, et l’autre est un pêle-mêle de photos souvenir pour lequel nous remercions chaleureusement sa soeur. Notre association Blues en Aveyron dont la vocation justement est à la fois d’honorer nos racines en défendant le patrimoine, les produits et les créations aveyronnaises et de faire connaître le blues, se devait donc de rendre hommage à Simone Anglade, dame à la fois solidement enracinée et exploratrice du monde, par la rencontre de deux folklores, l’un enraciné, et l’autre déraciné, mais qui nous parlent tous deux des choses essentielles, et en fin de soirée pourrons échanger musicalement dans un moment d’universalité. N’était-ce pas non plus cette richesse d’avoir à la fois des racines et des ailes, que Simone Anglade sembla chercher toute sa vie à travers ses projets généreux, et ses voyages ? Simone Anglade, ici-même il y deux ans lorsque nous fîmes venir l’orchestre philharmonique de Kharkov, pris la main de Milana d’un bref mais si chaleureux « Merci pour ce que vous faites » emprunt de son habituelle discrétion, et nous souhaitons qu’elle apprécie autant l’initiative de ce soir.
Le festival Blues en Aveyron 2020 vous le savez, a été reporté de mai à octobre avec une voilure divisée par trois, passant de douze à quatre concerts. Mais vous êtes là, c’est ce qui compte, et outre Simone et André Damon qui nous ont aidés dès 2017 à démarrer ce festival qui en est déjà à sa quatrième édition, nous voudrions Milana Volodtchenko et moi-même, co-fondateurs de ce festival, remercier tout ceux qui l’ont soutenu : les artistes qui participent à cette soirée, et vous tous ici présents qui représentez le conseil départemental, les communautés de communes notamment Comtal Lot et Truyère, Mme… Anglade et sa famille, Mme Quintard et la commune de Castelnau de Mandailles. Nous ne proposerons pas aux personnes pouvant ici nous raconter quelque chose de fort et de beau qu’elles aient pu partager avec Simone Anglade de le faire, car nous aurions sans doute du demander aux trois-quarts de l’assistance de monter.Aussi avons-nous pris le parti de lire un poème que vous pourrez trouver en ligne, écrit par M.Eric Picard maire d’Espalion, et ce sera pour nous une manière de remercier ceux qui accueillent cet évènement, l’église d’Espalion, son curé et son vicaire, et la commune d’Espalion. après quoi je laisserai la place à la formation de Cisco Herzaft.

Après le blues de Cisco Herzaft

… Philippe Viallard a ravi l’auditoire par son répertoire occitan…

… suivi par la chorale gospel d’Espalion, emmenée par Céline Mistral dont l’auditoire a aussi pu apprécier la voix exceptionnelle dans un répertoire troubadour lors de son duo avec Frédéric Monteils, formidable accompagnateur.

La conclusion en forme d’improvisation générale fut surprenante par sa qualité, tant les formations surent s’écouter se rencontrant sur le gospel.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

DUO DE PIANOS ANNE CADILHAC-FABRICE EULRY

Pour ce dernier concert du festival Blues en Aveyron (4 ème édition), Anne Cadilhac et Fabrice Eulry proposaient un duo de pianos inclassable autour du boogie-woogie et du blues (dans la chanson française) entre clin d’oeil et hommage, entre comédie et concert, entre cette comédienne chevronnée virtuose du piano, et le pianiste qui prolonge sa musique par sa présence scénique

Fais-moi mal Johnny !

Inclassable mais populaire auprès du public qui a pris la chose comme elle venait, les deux intéressés précisant eux-mêmes qu’il s’agissait d’une première avec tout ce que cela suppose d’aléatoire comme improvisations, surprises, mais aussi génie créatif par la mise en danger. Domaine dans lequel Anne Cadilhac n’a pas été en reste, toute habituée qu’elle soit par ailleurs à jouer dans des spectacles réglés comme… du papier à musique !

2 rappels ! Le centre multiculturel du Nayrac complet (compte tenu des restrictions de jauge)

Les commentaires du public à la sortie ont la même tendance, celle de ne pas croire qu’il s’agissait d’une première mais plutôt d’imaginer que le duo est le fruit d’une complicité et d’un travail qui dure depuis des années, et d’attendre avec impatience de nouvelles représentations.

Le festival Blues en Aveyron étant suspendu au turpitudes mondiales, il faut d’abord s’estimer heureux qu’il ait pu se tenir jusqu’au bout dans son édition 2020, avec affluence succès et joie.

Il faut ensuite pour cette même raison, se résoudre à attendre probablement jusqu’en février pour savoir si l’édition 2021 se tiendra (entre août et octobre 2010 si c’est le cas).

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

GÉNIE PHOTOGRAPHIQUE

Remercions Bruno Charavet pour ce cliché qui nous apprend bien plus qu’une vidéo, pour peu que Le Canard du pianiste nous le décrypte :

Un accord de Fa mineur 5-/7ème décomposé sur un morceau-hommage à Erroll Garner

… fa, si, mi bémol, la bémol, soit une harmonie de Fa mineur 5-/7ème… Mais pourquoi les touches ne sont pas toutes enfoncées en même temps ? Le pianiste, ici en action sur la scène du Canapé (Gif/Yvette) lors d’un morceau-hommage à Erroll Garner, où il s’agissait de restituer le son et non les notes mêmes, nous certifie qu’il s’agit d’un accord et non d’un arpège, puisque qu’à l’oreille, on entend sonner les quatre notes en même temps !Mais avec une sorte de flou, comme un magma ordonné, que d’aucuns appellent « swing ».

Ce que nous apprend la photo, c’est donc un véritable secret de fabrication, dont le pianiste n’a peut-être pas eu lui-même conscience avant la vue de ce cliché, tant sa passion pour capturer parfois le son de ses maîtres (en l’occurrence Eroll Garner donc) est sensorielle, basée sur l’oreille, le toucher, et un tâtonnement pratique obsessionnel.

Que voyons-nous ? Une main à plat, des doigts qui adhèrent au clavier, et un avant-bras en tension.

La pompe de base d’Erroll Garner à la main gauche, consiste en gros à jouer un accord par temps et à le répéter jusqu’au prochain changement d’harmonie. Cet accord n’est en réalité ni tout à fait un accord ni tout à fait un arpège, mais ressemble plutôt à un accord frotté sur une guitare, où les cordes ne sont pas tout à fait attaquées en même temps (mais presque !) dans un ordre allant de la plus grave à la plus aigüe. Sur la photo on voit bien de gauche à droite, la note la plus grave enfoncée (le fa), le si sur le point de l’être (par le majeur tendu collant au clavier) l’index et le pouce étant un peu plus éloignés des notes qui seront enfin jouées (mi bémol et la bémol) pour compléter l’accord.

Nous sommes donc en plein « brossage » de l’accord. Un toucher qui, à cause de cette proximité permanente des doigts avec le clavier, pourrait nuire au rythme si l’avant-bras et même tout le corps n’étaient pas mobilisés en permanence pour l’imprimer.

Téléchargez Garner Spécial composition de Fabrice Eulry en hommage à Erroll Garner, tiré de l’album Boogie Passavant :

http://www.fabriceeulry-laboutique.com/fr/boogie-passavant/133-boogie-passavantmp3.html

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

LA PEUR DE MOURIR VA-T-ELLE MUTER EN PEUR DE VIVRE ?

Si la peur aveuglante retombe un jour, nous serons bien obligés de voir les faits. Ce rôle dévolu aux historiens, devrait aussi incomber à tous ceux qui souhaitent penser. Et force sera de constater qu’à l’échelle de l’Histoire, et en comparaison de ses grandes épopées comme de ses grandes catastrophes, l’épisode présent ne sera que le symptôme dérisoire de la psychose d’une civilisation encroûtée dans son confort, apeurée par la seule idée de la mort, qu’elle évacue dans tous les domaines… Et conséquemment, apeurée par la vie elle-même, en rendant inaccessible tout ce qui lui donne son sens (l’affection, la proximité des amis, des proches, l’Art…) de la spiritualité la plus austère, jusqu’au divertissement le plus léger, tous deux indispensables.

Le Canard du pianiste et les évènements qu’il décrit ne sont pas là pour vous désespérer. Il espère même compenser un peu le lavage de cerveau anxiogène que nous subissons tous même sans regarder la télévision, au détour d’un panneau, ou dans la rue à la vue d’une population urbaine au sourire invisible.

Nous vous annonçons par exemple que :

Malgré les difficultés, et les pertes financières qu’impliquent des contraintes sanitaires toujours plus strictes, jusqu’à nouvel ordre, le festival Blues en Aveyron est maintenu coûte que coûte.

https://www.weezevent.com/blues-en-aveyron-2019

Nous vous annonçons aussi que :

Chaque concert de Fabrice Eulry annulé pour cause de :

Découragement des organisateurs face aux contraintes sanitaires (paperasses, manque de personnel bénévole, manque de temps, déprime qui en découle…)

Impossibilité pour eux de ne pas perdre d’argent.

Peur d’une partie du public.

Etc…

… Sera souvent remplacé par un autre concert tant que cela est possible ailleurs, le pianiste souhaitant ne pas profiter du cadeau offert aux intermittents de s’effacer pour une année indemnisé aux frais du contribuable (et que l’on vous demandera de rembourser) la vocation d’artiste n’étant pas seulement un métier et un moyen de vivre, mais une raison de vivre. Et beaucoup d’artistes dont le Canard du pianiste vous parle régulièrement ont fait le même choix que lui. Vous les retrouvez lors du festival Blues en Aveyron.

Nous vous annonçons enfin que :

Si certes, l’étau se resserre, la cocotte minute n’explosera que plus fort et plus vite, cette libération est en ligne de mire ! Même si ici nous ne sommes pas devins et ne pouvons vous donner ni le jour, ni l’heure, ni le lieu, ni le comment, car rien n’est écrit l’avance, nous savons que la vie, la vraie, avec sa part de risque et d’humanité, finit toujours par triompher.

Tenez bon, haut les coeurs !

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

LE CANARD DU PIANISTE A FAILLI FINIR EN MAGRET

Chers lecteurs,

Les pirates du net ont cherché à m’abattre en plein vol. Ils auraient tiré un bien maigre bénéfice de cette capture, car en réalité leur but était de profiter de la naïveté du rédacteur en chef pour qu’il donne ses coordonnées bancaires en lui faisant croire que le paiement périodique de son hébergement n’était pas à jour !

Malgré leur échec il restait à réactiver le blogue, ce que l’informaticien qui y est attaché fit de main de maître (de toile) après plusieurs heures de travail.

Voilà ce qui explique l’inaccessibilité durant plusieurs jours, du Canard du pianiste qui, les choses à présent rétablies, vous remercie de votre patience et de votre fidélité.

Musicalement

Le Canard du pianiste

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

RECITAL DANS UNE BASTIDE

Sauveterre de Rouergue, centre commercial du Moyen-âge, ville nouvelle créée par Le Roy Philippe III le Hardi en 1281 fut capitale des couteliers du Rouergue, elle comptait alors deux fois plus d’habitants.

C’est le départ progressif des couteliers (cette industrie a muté après le Moyen âge Sauveterre était trop éloignée des centres de production métallifères) et les changements de voie de communication, puis la peste de 1628, qui ont déclassé cette bastide très bien conservée, au plan en damier.

Son église St Christophe de style gothique méridional va recevoir un récital de Fabrice le samedi 17 octobre dans le cadre du festival Blues en Aveyron.  

Les contraintes sanitaires hystériques imposant le plein air, lors du concert du 28 août à Rodez annulé pour cause de pluie, la frustration qui en a découlé (250 réservations) va sans doute obliger Fabrice Eulry à donner deux concerts d’affilée à l’église St Christophe, vu à quel rythme le public réserve, et étant donnée la capacité réduite de l’église St Christophe et les normes actuelles de distanciation… Mais cette double peine on le sait, n’est pas sans déplaire au pianiste marathonien.

Pour réserver sans tarder aux points de vente ou par téléphone :

Ou en ligne sur Weezevent (vous pouvez accéder à tous les concerts du festival avec un pass) cliquez sur ce lien :

https://www.weezevent.com/blues-en-aveyron-2020-2?fbclid=IwAR0-M0Myz6qkGMVb7mO0BlNQUQuO8wZ7AGNmK4ohXuClJEb1ViONWCyaFzQ#.XzApFnojWnM.facebook

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

BLUES EN AVEYRON 2020 RESCAPÉ !

Hommage à Simone ANGLADE Église d’Espalion le 15 jeudi octobre 20h30 récital Ca Blues de source avec Cisco HERZHAFT (guitare-chant) Geneviève Dartevelle (harmonica) et Fabrice EULRY (piano) au centre européen de Conques le vendredi 16 octobre 20h30. Fabrice EULRY récital à l’Église de Sauveterre de Rouergue le samedi 17 octobre 20h30.  Spectacle : Le blues dans la chanson française en Duo de Pianos au NAYRAC Anne Cadilhac-Fabrice Eulry le dimanche 18 octobre 16h00. 

Le lien pour réserver en ligne :

https://www.weezevent.com/blues-en-aveyron-2020-2?fbclid=IwAR1XWFGwme80hdUFthjfcX5x9KPK9O8r2lIbOM_XDXCxlgq76pYe8Wgs2hM#.XzApFnojWnM.facebook

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

LE PIANO D’LA PLAGE

Nous sommes en Sardaigne, et les vagues arrivent à neuf pas du piano Fabrice Eulry a compté. Les festivals qui l’accueillent ont quitté les salles pour le plein air, avec des équipes compétentes aussi bien pour la qualité des pianos que pour la qualité des sonos…

Un grand merci à ©Agostino Mela pour les photos

… Car il en faut tout de même un peu, même si ici on joue devant seulement 150 personnes, le vent et la mer dominent l’univers sonore (enchanteur)… Et conditionnent le répertoire, avoue le pianiste.

Non l’artiste, pas de panique ! Le vent n’emportera pas le piano, mais caressera avec douceur la joue des auditeurs, dont beaucoup d’enfants, et Fabrice Eulry jouera en osmose avec le bruit des vagues.
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

LE PATRIMOINE PART EN FUMÉE

Trois départs de feu : donc probablement une « incivilité » à l’encontre de la musique, du patrimoine, de la beauté…

En quelques mois, c’est le 27ème incendie d’église en France. Négligence ou crime, voilà où mène l’effondrement culturel. On ne transmet plus, et le patrimoine part en fumée. Cela va continuer, tant que les messages indigents seront validés, voire encouragés par les pouvoirs en place (de toutes sortes) comme c’est le cas depuis plusieurs années. Que faire ? Transmettre aux jeunes générations pendant qu’il est encore temps, et ne pas se laisser intimider ni influencer.

Et n’oublions pas de féliciter les pompiers qui avec courage ont évité pire.

Transmettre :

Enseignez l’histoire de France avec des chansons, de l’humour et l’esprit léger et positif !

 Un livre illustré cousu-collé et avec un disque d’une heure vingt.

Achetez en ligne sur fabriceeulry.com ou sur :

www.herodote.net

L'histoire de france en chantant

Toute l’histoire de France en 1h.20 en récit et chansons originales de Fabrice Eulry 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

IGGY POP, AYO et FABRICE EULRY DÉPASSENT LE MILLION DE VUES

 On a constaté que le nombre de vues compteurs Youtube diminuaient sur les certains sujets épineux. Mais lorsque les vues augmentent, cela semble tout de même fiable ! Profitez-en… AYO, IGGY POP, FABRICE EULRY : dans « Ne me quitte pas ».

Visionnez encore et ne nous quittez pas !  … Au moins jusqu’au milliard !

Commentez sur Le Canard du pianiste mais aussi sur la chaîne Youtube !

APPROFONDIR LE SUJET EN DVD :

Fabrice Eulry dans Le tour de la chanson française en 80 minutes :

le-tour

Filmé au somptueux théâtre de Roanne ce spectacle pianistique est un pot pourri ininterrompu d’une heure et demie qui démarre au Moyen âge pour arriver au XXIème siècle : outre la performance, on retrouvera avec plaisir, en interaction avec le public, avec humour mais aussi fidélité, les airs transcrits au piano qui font la gloire de la chanson française.

Publié dans Non classé | Marqué avec | Laisser un commentaire