NOUVEAU DECRYPTAGE IMPITOYABLE DE CHRISTINE SOURGINS

Dans cet article où Christine Sourgins utilise l’abréviation A.C. pour désigner l’art conceptuel, l’érudite critique, défend toujours ardemment les innombrables artistes et oeuvres injustement mis à l’écart par un système financier ou (et) étatique qui en fausse l’accès au profit de fumisteries qu’elle démasque avec la subtilité et la finesse inhérentes à une grande culture, doublés par un sens analytique au service de l’honnêteté.

Rien ne manque, et c’est pourquoi je ne rate aucune de ses lettres d’information, qui bien souvent, éclaire sous un nouveau jour, des questions d’Art nous pensions avoir synthétisées.

mardi  29 septembre 2015 :

Les conséquences de l’Affaire Kapoor…

Le 5 septembre, le second acte de vandalisme subi par le « Dirty corner » de Kapoor à Versailles, m’avait inspiré un article « Le Jackpot du vandalisme » relayé sur Figarovox le 11 septembre et que vous pouvez lire en cliquant ici. Le 16, le Monde publiait un texte du sociologue Arnaud Esquerre allant dans le même sens : il était incohérent (voire criminel) de laisser des tags… Lire la suite

Christine Sourgins est l’auteur de

La liberté d’expression appliquée à la musique :

Concerto en DO# mineur – Fabrice Eulry

Concerto en DO dièse mineur cliquez sur l’image pour le commander

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*