L’ETAT PERD DE VUE 23 000 OEUVRES D’ART

Le Canard du pianiste relaie régulièrement le blogue de Christine Sourgins qui nous propose un propos exempt de toute idéologie.

Pas de conservatisme frileux ni de modernisme béat, mais un éclairage toujours inattendu et pertinent rendu possible par un sens des réalités économiques (qui libère la pensée de l’abstraction idéologique) et une érudition dans les Arts plastiques, au service des artistes libres dont Christine Sourgins est une alliée bienveillante.

mardi 19 avril  2016 :

L’Etat perd de vue 23 000 oeuvres d’art

L’Etat « dépose », met à disposition des musées, ambassades, mairies et diverses administrations, plus de 430 000 pièces de ses collections. Or le rapport de la Commission de récolement des œuvres d’art de l’Etat (CRDOA), montre que  le suivi du patrimoine est catastrophique. Les objets disparaissent sans que l’Etat ne s’en aperçoive avant des années. Si la base de données en ligne de cette commission recherche 23 000 œuvres, 1 346 plaintes seulement ont été déposées pour vol ou disparition. Pour les autres, l’Etat,  si inquisiteur  pour taxer le patrimoine des particuliers, ne sait pas où nos trésors sont passés

Lire la suite 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*