CENSURE EN AMONT

Institut pour la Protection de la Sante Naturelle

Inquiétant black-out médiatique sur notre pétition cholestérol

Chers amis,

Rien. Zéro. Nada.

Nous sommes 247 000 mais c’est comme si vous et moi n’existions pas.

Aucune télévision, radio, journal n’a pour l’instant évoqué notre pétition sur les médicaments anti-cholestérol.

Il s’agit pourtant d’un enjeu prioritaire de santé publique. Six millions de personnes rien qu’en France prennent ces médicaments. Leur santé est en jeu. Les conséquences pourraient être graves. Certains craignent qu’elles ne soient pires que celles du Médiator.

Mais le jour où le scandale éclatera, il sera trop tard pour les patients !! Ils auront souffert inutilement d’effets secondaires importants !

Y a-t-il eu un mot d’ordre ? Des consignes officieuses ?

Aucune piste n’est exclue.

Mais ce qui est sûr, c’est que nous nous apercevons une fois de plus que nous ne pouvons compter que sur nous-même pour les sujets les plus importants de notre vie.

Les médias, les politiques, ne suivront que si, d’abord, la base se mobilise massivement. Nous devons être si nombreux et si gênants qu’il soit impossible de nous ignorer.

C’est le phénomène que nous avions connu pour notre pétition sur le vaccin DT-Polio avec le Pr Joyeux. Jusqu’à 300 000 signatures, ils ont réussi à nous étouffer. Rien ne filtrait dans les médias.

Ce n’est qu’ensuite que la digue a craqué. Le barrage s’est rompu, la ministre de la Santé a été obligée de sortir du bois et nous avons alors eu des centaines de citations et parutions dans les médias. Pendant plusieurs semaines, il n’a plus été question partout que du scandale du vaccin DT-Polio. Toutes les télévisions en ont parlé. Notre initiative a permis de faire passer le message dans tout le monde francophone !!

Pour renouveler cet exploit, votre implication maintenant est indispensable. Je suis de mon côté sur tous les fronts pour réunir de nouvelles signatures.

Mais il n’y a que si vous mobilisez votre entourage que nous pourrons monter à 300 000 et, ensuite, à 500 000 et peut-être 800 000.

Voici le lien vers la pétition à signer :

http://petition.ipsn.eu/petition-danger-statines-cholesterol/message.php

Chacun de nous doit l’envoyer à cinq personnes au minimum. C’est très important.

Si nous ne réussissons pas à passer le cap des 300 000, l’incertitude va continuer à peser douloureusement sur les patients (et sur les médecins qui de bonne foi prescrivent des statines !).

Même si vous n’êtes pas concerné aujourd’hui, vous pourriez l’être demain, ou après-demain. Et ce jour-là, je vous garantis qu’il est terrible de recevoir des avis contradictoires. D’un côté, vous avez votre cardiologue qui vous dit que vous risquez la crise cardiaque si vous ne prenez pas votre médicament. De l’autre, des études scientifiques, des livres, des médecins lanceurs d’alerte, qui vous disent de ne surtout pas prendre vos médicaments.

Il faut mettre fin à cette situation absurde et impossible pour les patients.

Mais le seul moyen est de faire bouger les autorités, ce qui n’est possible que si nous parvenons à augmenter la pression avec plus de signatures.

Un grand merci d’avance,

Augustin de Livois


Soutenez l’IPSN

Vous souhaitez soutenir les actions de l’IPSN et faire un don : visitez la page ici.

 



Cette newsletter est publiée par l’Institut pour la Protection de la Santé Naturelle. Si vous souhaitez la recevoir, il vous suffit de vous rendre à la page qui se trouve ici.

Votre adresse ne sera jamais transmise à aucun tiers et vous pourrez vous désinscrire grâce à un lien se trouvant sur toutes nos newsletters, en fin de message.

 



Institut pour la Protection de la Santé Naturelle
Association sans but lucratif
Rue du vieux Marché au grain, 48
1000 BRUXELLES
IPSN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*