APRES L’OLYMPIA, LES CHEVILLES DE FABRICE EULRY ENFLENT

Et c’est bien normal avec plus de 30 kilomètres de marche par jour ! Après Etampes, Malsherbes, Buthiers et ce charmant restaurant : 

(cliquez sur la photo)

martine

Lieux très chaleureux surnommée « chez Martine »

laquelle sert deux salles en même temps avec sourire et virtuosité.

Puiseaux et son clocher torse :

torse

(cliquez sur l’image pour en savoir plus et participer à sa restauration -réduction d’impôt)

Montargis et bientôt Saint Fargeau…

Roanne approche lentement mais sûrement, et le spectacle LE TOUR DE LA CHANSON FRANCAISE EN 80 MINUTES a l’avantage de pouvoir se répéter en marchant, car sa difficulté réside surtout dans un l’exercice de mémoire que représente un pot-pourri pianistique d’une heure vingt de chansons françaises du Moyen-âge à nos jours.

En attendant de vous retrouver à Roanne :

Merci à tous d’être venus à L’Olympia ! Plein en bas ! Plein en haut !10 SEP 310SEP

Et l’ovation debout après le rappel :

SALUT 2©Photo Julie Traouën

3 réflexions sur “APRES L’OLYMPIA, LES CHEVILLES DE FABRICE EULRY ENFLENT

  1. Pingback: FABRICE EULRY AU FESTIVAL BLUES EN AVEYRON | Le Canard du pianiste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*