L’ART DIT CONTEMPORAIN AU SECOURS DES GRECS

Le Canard du pianiste relaie régulièrement le blogue de Christine Sourgins qui nous propose un propos exempt de toute idéologie.

Pas de conservatisme frileux ni de modernisme béat, mais un éclairage toujours inattendu et pertinent rendu possible par un sens des réalités économiques (qui libère la pensée de l’abstraction idéologique) et une érudition dans les Arts plastiques, au service des artistes libres dont Christine Sourgins est une alliée bienveillante.

mardi  17 mai 2016 :

L’Art dit contemporain au secours des Grecs 

Les artistes grecs, comme leur pays, vont mal : l’AC, l’art dit contemporain, le marqueur de la mondialisation financière, pourrait-il venir à leur secours ?

Le 10 février 2016, le ministre grec de la Culture nommait Jan Fabre curateur du Festival international d’Athènes et d’Epidaure. Ce festival, principal pourvoyeur de subventions et d’emplois, est une référence depuis plus de soixante ans et il tâche de se maintenir malgré la crise qui secoue le pays. Le belge Jan Fabre, vedette internationale de l’AC, est célèbre pour avoir collé des scarabées au plafond d’un Palais de Bruxelles, exposé au Louvre des dessins « au sang» puis, plus tard, pour avoir organisé un «  lancer de chats » horrifiant les amis des animaux et mille autres joyeusetés très contemporaines et transgressives, applaudies par les milieux officiels. Il a « carte blanche » avec 5 millions d’euros. Le précédent directeur ayant voulu réformer le festival avait fait des trous dans la caisse, il reste peu de temps : sans doute les Grecs espèrent–ils que Jan Fabre, chouchou des institutions et du milieu arty, aura le bras long pour dénicher des subsides et proposer une programmation plus ouverte à l’international donc garante du rayonnement du festival grec. Mauvais calcul.

Lire la suite

Une musique contemporaine (comme l’est tout Art) :

Concerto en DO# mineur – Fabrice Eulry

 

cliquez sur l’image pour écouter des extraits et le commander

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*