FABRICE EULRY EN TOURNEE EN SYRIE !

  « Nous arrivons du Liban et la route est longue : 16 contrôles entre Beyrouth et Baalbek. Autant que pendant les trois jours passés à Beyrouth. l’armée libanaise équipée par la Syrie et l’armée syrienne ont le même uniforme. Amine me montre comment les distinguer par un détail. Je m’amuse à le faire et plus nous nous approchons de la Syrie, plus les barrages sont Syriens. « Ils se retirent et se retireront au fur et mesure que la paix s’installe me dit Amine ». Si ce n’était ce « détail », rien ne distingue les soldats, dont l’attitude est toujours la même : une fois les papiers vérifiés, un salut aimable et le signe de permission de passer le barrage. Aucune suspicion, aucun zèle, aucun palabre. Le contraire des douaniers en somme (…)

 

   Le centre culturel Hafez el Assad est plein à craquer. Les organisateurs ont bien fait les choses. Le piano vient d’Allemagne de l’est. Certaines notes ont quatre cordes, dont une n’est pas étouffée. Ce procédé est unique au monde et donne du spectre au son, c’est à dire que vous avez l’impression que vos notes se projettent à plusieurs dizaines de mètres. La salle  a une acoustique comme nous n’en avons pas en France à ma connaissance (en tout cas jusqu’ici, ce n’est pas dans mon pays que de telles salles m’ont ouvert leurs portes).

  Je vais me régaler toute la soirée grâce à ce confort qui va me procurer jubilation et partage avec un public adorable, représentatif de la mosaïque syrienne : beaucoup de femmes, très portées sur la culture et en particulier la musique (…). La télévision nationale diffuse des concerts de qualité aux heures de grande écoute. La musique traditionnelle qu’elle soit intimiste, lyrique, ou grandiloquente, appelle la participation constante d’un public totalement complice et averti d’une culture non apprise mais transmise (un peu comme pour les opéras dans les petites villes italiennes, le flamenco, ou les concerts de gospel, pour citer ce que les Français connaissent souvent le mieux).

  Une moitié d’entre elles n’est pas voilée (les Alaouites notamment). Les hommes sont jeunes, souvent en couple, et il y a quelques étudiants hilares avec qui je sympathiserai après le concert. Chacun rit et sourit de mes fantaisies musicales et de mes expressions.(…)

    Chaque journée trop courte m’apprend à aimer ce pays, son histoire et ses civilisations dont les traces écrites connues sont plus anciennes que celles de la France, mais dont la nation récente , s’est construite autour du modèle et du mandat français. Ces liens sont perceptibles à travers les relations qui se tissent avec tous les gens que je rencontre, mais aussi à travers mille et un détails de la vie quotidienne (…)       

   Outre le niveau exceptionnel de culture et l’absence totale de misère, le pays a un autre point commun avec Cuba : la faculté de réparer les Buick, Cadillac et Oldsmobile des années cinquante. Mais ici la virtuosité des musiciens de cha-cha est transposée dans la conduite des vieux et énormes modèles à travers le coeur médiéval de Damas dont je regrette qu’il soit peu à peu grignoté par des constructions sans intérêt.(…)

     Quant à la campagne, il y transpire l’omniprésence du désert et la rigueur du travail collectiviste dont le régime a fait sa stratégie pour en tirer malgré tout une agriculture prospère. »

Extrait de profession pianiste (Fabrice Eulry) Tournée au moyen orient 1996.

 

     Je voudrais témoigner tout mon respect pour la culture de ce pays magnifique, au centre d’un conflit qui peu dégénérer en guerre mondiale.

     Voici par exemple, ce qu’Handicap international rapporte sur la souffrance des populations :

Urgence Syrie
LES ENFANTS SONT
LES 
PREMIERES VICTIMES.
AGISSONS !Plus d’un million d’enfants syriens sont réfugiés.
Ne restons pas sans rien faire !

Ils ont besoin de votre aide ! 
Les équipes de Handicap International sont sur place pour leur porter secours et leur donner les premiers soins d’urgence.Faites un don d’urgence dès maintenant !

Dyaa, 6 ans, blessé par un sniper, en séance de rééducation avec un kinésithérapeute de l’association.

Je voudrais ici témoigner tout mon amour pour son peuple, victime d’un harcèlement auquel  je refuse de m’associer, tout comme plus de deux-tiers de mes compatriotes, conscients comme moi de la partialité et de l’incompétence de nos médias officiels pour appréhender son malheur, qui ne savent même pas, pour terminer sur une note humoristique situer ce beau pays sur une carte :

cliquez sur l’image pour voir la vidéo :

3 réflexions sur “FABRICE EULRY EN TOURNEE EN SYRIE !

  1. Pingback: EN BREF | Le Canard du pianiste

  2. Pingback: NOEL EN SYRIE : TEMOIGNAGE D’UNE HABITANTE DE DAMAS | Le Canard du pianiste

  3. Pingback: Le Canard du pianiste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*