PLUS FORT QUE KOUNDELITCH !

  Le Centre Pompidou présente, du 26 novembre 2014 au 27 avril  2015,  la première rétrospective majeure consacrée, en Europe, à l’américain Jeff Koons. On y verra   ses oeuvres les plus connues, de 1979 à nos jours, « les « icônes » les plus célèbres de l’art de notre temps, notamment Rabbit, Michael Jackson and Bubbles, Balloon Dog et la série d’aquariums Equilibrium  » dixit le centre Pompidou qui conclut : « depuis 35 ans, il explore de nouvelles approches du « readymade » et de l’appropriation, jouant de la lisière entre culture des élites et culture de masse, poussant les limites de la fabrication industrielle et changeant le rapport des artistes au culte de la célébrité comme aux règles du marché ».  Bien sûr, il faut lire et rétablir : il engrange les dividendes du ready-made et de l’appropriation, érige la culture de masse en culture élitiste, il a monté sa PME qu’il fait passer, prestige oblige, pour un atelier à la Rubens (!),  il est artiste d’abord pour son habileté à défrayer la chronique, il est passé d’un marché de l’art à un art de marché…

Lire la suite sur le Le blog de Christine Sourgins 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*