IL Y A SEPT ANS NOUS QUITTAIT JEAN-CLAUDE NAUDE

Ici un document historique imprégné de l’intensité du direct au coeur des années 1960 (cliquez l’image pour visionner le concert du festival de Paris)

 Ce document va désormais compléter  notre article permanent du Canard du pianiste, ELOGE FUNEBRE D’UN GRAND MUSICIEN consacré au prestigieux trompettiste, pianiste, chef d’orchestre et arrangeur. On y entendra et verra aussi entre autres Teddy Wilson, Lennie Tristano, Gérard Badini…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*