CONCERTS EN SARDAIGNE

La Fondation Résonnance possède 7 filiales : France, Belgique, Roumanie, Liban, Espagne, Suisse et Italie. Elle a donc offert en Sardaigne cet été, une longue série de concerts donnés par Fabrice qui a cumulé cette tournée avec le festival de Calagonome où il jouait en clôture.

Dans une maison de retraite du centre de la Sardaigne, sur le plateau isolé, une immense ville tranquille où il fait bon vivre, loin de tout en apparence…
… Mais où la musique a toujours eu sa place. Le public connaît tous les airs d’opéras d’opérettes, et bien sûr…
Fabruice Eulry ne sait pas non plus prier pour jouer des chansons italiennes !
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

PIERRELATTE EN FÊTE

À Pierrelatte, à la fin d’un concert de solidarité offert par la Fondation Résonnance d’Elisabeth Sombart, Fabrice Eulry, à la demande de M. Plat, un ancien combattant de la France libre qui a écouté l’illustre orchestre en 1944, a joué quelques tubes de Glenn Miller qu’il transcrits pour piano.

Après le concert, le pianiste s’est entretenu avec une spectatrice résidente de l’EHPAD des Pastourelles, dont il avait repéré le sens du rythme. Elle répond ici à ses questions en lui confirmant qu’elle fut une danseuse de Lindy hop (le rock’n roll avant l’heure) lui faisant partager quelques souvenirs.
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

8 CONCERTS EN 48 HEURES

Marathonien du piano (on se souvient de ses 24 heures de jeu d’affilée en 2005, seulement entre-coupées de 3 pauses de 5 minutes) Fabrice Eulry décrit parfois ses concerts comme une drogue dure, mais qui construit, et se partage. C’est un peu ce qu’ont illustré ses prestations de fin d’été en Ile de France pour la Fondation Résonnance d’Elisabeth Sombart.

L’animatrice Magali présente l’artiste pour ce premier concert très matinal en EHPAD à Boulogne Billancourt.
Comment glisser de Bach à Glenn Miller de morceau en morceau….
Au tour des Heures claires de St Cloud de prêter son piano certes modeste, mais pourtant plein de vibrations, sur lequel Fabrice Eulry utilisera les frottements des marteaux pour un effet de saturation agréable lors du final sur In the mood, qui fera danser des résidents !
L’établissement a même pensé à faire une petite donation à Résonnance France qui offre ces concerts ; donation déductible bien sûr (à bon entendeur !)
Plus tard dans l’après-midi, un deuxième établissement de St Cloud (Les Jardins de St Cloud) offre un piano à queue : une opportunité pour faire sonner les valses de Chopin !

Le marathon de ce 30 août s’achève Aux Pirendelles dans le XIII ème Arrondissement de Paris…
…. Devant un parterre de véritables mélomanes qui n’hésiteront pas à formuler des requêtes dans tous les registres !

Dès le lendemain, au récent EHPAD Annie Girardot du XIII ème également,, en début d’après-midi, on assiste à un programme très varié : Debussy, tangos, chanson française, et swing…
Selon l’animatrice de l’établissement Sandrine Tsong, Une dame de 103 ans attendait ce concert avec hâte !
En fin d’après-midi les résidents de Domitys Paris Plaisance dans une salle chaleureuse, vont patienter cinq minutes le temps que la piano soit déplacé pour apprécier la vue autant que le son, et reprendront en choeur quelques chansons (photos en attente)
Enfin le 1er septembre, dans le XXème, le bon vieux piano à chandeliers du Korian Les Amandiers, joue Piaf et les chansons de Belleville et Ménilmontant dans leur jus. Merci à ©Sabrina Marcelli pour la photo, qui tient aussi un journal qui annonçait ci dessous la venue l’artiste. L’établissement propose énormément d’activités et d’animations culturelles.
La villa Beausoleil de Levallois (photos en attente) clôturera le marathon pianistique dans la joie. En effet le pianiste non pressé par l’horaire aura pu donner cours à des variations, et satisfaire des requêtes, notamment de répertoire italien… En attendant de trouver des résidents d’un autre établissement Beausoleil… À Lyon dès le surlendemain !!!
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

LE CONCERT POUR L’ORGUE DE NOTRE-DAME.

L’association La Flèche écrit à ses adhérents et au Canard du pianiste à propos du concert au profit de la restauration de l’orgue de Notre-Dame.

Le 7 juillet dernier, le pianiste Fabrice Eulry est venu à Templeuve pour un concert au profit de la reconstruction de Notre-Dame de Paris, et plus particulièrement de l’orgue.Certes, la date en ce début d’été n’était peut-être pas idéale pour mobiliser les grandes foules, mais nous avons pu partager un moment exceptionnel qui restera dans les mémoires.Fidèle à son habitude, Fabrice Eulry a été débordant d’énergie et de générosité, sans jamais sacrifier à la qualité de la musique. Il a ponctué son hommage à Paris par quelques explications sur la naissance de la musique polyphonique et sur l’importance de Notre-Dame de Paris pour le rayonnement culturel de la France. Nous le remercions vivement.
L’association « la Flèche » souhaite aussi vous remercier tous pour ce beau moment de solidarité. Nous avons pu effectuer un don à la fondation du patrimoine de 261,96 euros, correspondant aux bénéfices de la soirée. Vous trouverez en pièce jointe le détail des opérations financières de cette manifestation. Un grand merci à tous.

Alain Chanu

C’est surtout Alain Chanu, toute sa famille et l’association La Flèche (adhérez !) qu’il faut remercier.

Maigre bénéfice, mais bénéfice tout de même ! Imaginez que ne serait-ce qu’une association culturelle sur cent en ait fait autant. Quoiqu’il en soit l’orgue va pouvoir être restauré !

Une Dame prête son éventail au pianiste qui n’a pas enlevé son gilet malgré la chaleur étouffante, mais qu’est-ce comparé à ce que les pompiers ont du affronter ?

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

CONCERT PHILHARMONIQUE POUR 4 EHPAD !

M.Pierre Roux avait rassemblé dans un bus les résidents de quatre de ses EHPAD pour leur offrir un concert avec l’orchestre philharmonique de Kharkiv sous la baguette de Yuri Yanko. Tout d’abord les ouvertures d’opéras avec Carmen, puis les musiques de films…

Fabrice Eulry invité comme soliste présenta le programme…

… Et après Les parapluies de Cherbourg

… fut rappelé pour donner son concerto n°2 (Expiatoire)

L’auditoire eu du mal a remonter dans le bus, mais l’orchestre et le soliste avaient un concert dans l’église paroissiale d’Espalion deux heures plus tard !…

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

LE GLYPHOSATE INTERDIT EN AUTRICHE

Il semble que ce vote qui a transcendé les étiquettes politiques les plus diverses (le rêve) peut avoir une portée internationale, il nous concerne donc tous :

Lu dans la Gazette de la santé naturelle :

L’Autriche, premier pays européen à interdire le glyphosate !Chère amie, cher ami, 

L’Autriche a osé ! 

Mardi dernier, les parlementaires autrichiens ont approuvé l’interdiction totale du glyphosate sur le territoire national (1). 

Ce sont 83 879 km2 sur lesquels plus une seule goutte de glyphosate ne sera épandue dans les années à venir. 

C’est une sacrée publicité pour l’agriculture de ce pays. Le label “Autriche” a des chances d’apparaître, aux yeux de tous, comme un gage de qualité ! 

L’agriculture biologique représente déjà 24% de l’agriculture dans ce pays de montagne. 

Le vote du parlement ne fait qu’accélérer la transition écologique dans un pays où la qualité du mode de vie est très importante aux yeux de tous. 

Un consensus politique inhabituel. Politiquement, ce vote a été obtenu grâce à une alliance inattendue entre les députés socio-démocrates et d’extrême droite. 

Et visiblement, ce jour-là, les parlementaires étaient en forme, car ils ont également banni l’utilisation des sacs plastiques en Autriche. 

Comme quoi, seules la santé et la protection de l’environnement peuvent réunir des personnes aux sensibilités politiques opposées ! 

Un vote contre l’UE. Ce vote tiendra-t-il ? 

En effet, au sein de l’Union européenne, la licence d’utilisation du glyphosate a été prolongée jusqu’en 2022. 

Et en théorie, l’Autriche devrait suivre cette ligne. 

Toutefois, chaque Etat membre de l’UE a normalement la possibilité d’écarter le droit européen dans certains domaines comme la santé. 

Bayer-Monsanto, producteur du glyphosate, va-t-il tenter de faire tomber ce vote ? 

Nous verrons d’ici quelques mois. 

La fin du glyphosate n’est pas la fin des pesticides…La décision de l’Autriche est rassurante. 

Les députés ont pris en compte le fait que le glyphosate a été classé comme “cancérigène probable” et ont préféré en interdire l’utilisation pour préserver la santé des populations. 

S’ils pouvaient être un exemple pour les autres parlementaires en Europe ! 

Mais attention, l’interdiction du glyphosate ne résout pas tous les problèmes liés aux pesticides. 

Ce produit est emblématique, c’est le plus connu des pesticides, sans doute l’un des plus toxiques, mais il n’est pas le seul… 

En Autriche, seuls 1% des agriculteurs l’utiliseraient… 

Le vote des parlementaires est donc plus symbolique qu’autre chose. 

Un pas nécessaire…Toutefois, cette décision est importante. 

D’abord, elle rappelle que les pesticides sont des produits toxiques et que leur utilisation massive est mauvaise pour la nature et pour notre santé. 

Ensuite, elle montre que les responsables politiques peuvent prendre des décisions qui comptent. 

Le jeu politique au XXIe siècle est complexe. Il ne s’arrête pas, hélas, à une décision parlementaire. Il existe de nombreux recours possibles. C’est l’UE, ce sont les accords internationaux, les cours de justice, etc. 

Et dans ce contexte institutionnel complexe, les grandes entreprises industrielles sont avantagées. Elles ont le temps pour elles et les moyens d’attendre des jours meilleurs pour faire passer leurs agendas politiques. 

Toutefois, les députés autrichiens l’ont montré, la bonne vieille politique n’est pas morte ! 

Tant mieux. Malgré ses défauts, elle est utile pour régler pacifiquement de nombreux problèmes. 

Vers une évolution de l’agriculture ? Même si cette décision du parlement autrichien va dans le bon sens, même si en France et dans les autres pays d’Europe (UE ou pas), elle devait inspirer les politiques, elle ne suffit pas. 

C’est que les enjeux sont beaucoup plus larges que la seule question du glyphosate. 

Nous avons besoin d’une agriculture de qualité, efficace, locale, polluant le moins possible et consommant le moins d’eau possible. 

Le seul moyen d’y parvenir est de développer des modes d’agriculture durable. C’est l’agroécologie, la permaculture, l’usage des doubles cultures mutuellement enrichissantes, etc. 

C’est la seule réponse crédible à la fois :
au défi alimentaire du monde, qui comptera bientôt 9 milliards d’âmes à nourrir ; 

au défi sanitaire d’une planète de plus en plus polluée. 

L’agriculture actuelle :
épuise et pollue les sols ; 

pollue les nappes phréatiques ; 

consomme beaucoup d’eau : monoculture, culture de céréales fourragères pour les bêtes ; 

ne permet pas aux agriculteurs de vivre décemment de leur métier. 


Notre lettre d’information gratuite Alertes Santé est éditée et diffusée par CISN Productions en partenariat avec l’Institut pour la Protection de la Santé Naturelle.


CISN Productions
21 rue de Clichy 
75009 PARIS 
https://www.cisnproductions.com
www.ipsn.eu 

Protégez les abeilles et visionnez Le vol du bourdon en Boogie par Fabrice Eulry en cliquant sur le lien ci-dessous :

https://www.youtube.com/watch?v=x5OvdR6Xpwo

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

LE 15 AOÛT EN PHILHARMONIQUE

L’orchestre national ukrainien de la philharmonie de Kharkiv revient ! Les 40 MUSICIENS dirigés PAR YURI YANKO se produiront pour un concert unique en Aveyron à l’église d’Espalion le 15 août à 20h30 ; après l’accueil enthousiaste qui leur avait été réservé partout ici en 2018, leur tournée estivale ne pouvait pas contourner l’Aveyron, et ce d’autant, qu’après le festival des heures de Cluny en Bourgogne, où ils joueront Carmen, ils viennent de Provence pour se rendre sur la côte ouest. 
Les places pour cette affiche prestigieuse seront moins chères à la réservation puisque l’on pourra se les procurer au pont-Virgule pour 20€ (25 à L’entrée le jour-même). Au programme : quelques gospels symphoniques et les concertos boogie de Fabrice Eulry dont vous l’avez deviné, le piano sera en vedette.
Le lien de la billetterie en ligne est ci-dessous.

Billetterie : Fabrice EULRY et PHILHARMONIQUE DE KHARKIV

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

2 AUTRES CONCERTS PRÈS DE FONTAINEBLEAU.

Une nouvelle fois, Fabrice Eulry pour la Fondation Résonnance France, a donné deux concerts en un après-midi, dans deux établissements géographiquement rapprochés près de Fontainebleau.

Ici avec l’animatrice de l’Ehpad de Moret/Loing
Le piano est très lourd en dépit des apparences. Il ne glisse pas bien sur le lino. Mais malgré l’angle aigu, et les piliers d’une salle toute en longueur, on trouve la position optimale qui permettant de croiser le regard d’un maximum de spectateurs.

Quelques kilomètres plus loin au Cercle des aînés de Ste Mammes, grâce à un piano plus sonore, le public a pu entendre des morceaux impressionnistes et du swing zazou .

Fabrice Eulry surpris par l’objectif pendant les applaudissements !
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

LE DERNIER PETIT-JOURNAL DE LA SAISON

Comme tous les derniers lundi du mois depuis 21 ans, Fabrice Eulry donnera un concert au Petit-journal Saint-Michel ce lundi 24 juin 2019.

Jusqu’ici, l’illustre lieu fermait chaque été environ du 14 juillet au 1er septembre. Pas de concert de Fabrice Eulry en juillet et en août donc, comme chaque été, sauf surprise…

… Sans doute parce qu’il s’apprête à fêter son cinquantenaire, le Petit-journal, va sans doute ouvrir tout l’été, et ouvre déjà tous les dimanches depuis trois mois, fait sans précédent dans son histoire.

Réserver par téléphone :

Le pianiste en trio, le cd enregistré au Petit-journal Saint-Michel

entrio
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

RETOUR SUR UN CONCERT DANS LA PATRIE DE NOUGARO

Un concert offert par la Fondation Résonnance France a, le 15 avril 2019, permis aux hôtes de la résidence Crampel à Toulouse…

… d’entendre Fabrice Eulry dans un répertoire très étendu allant de Bach à Ellington en passant par Nougaro.

Accueilli par une pluie de grêlons de trois centimètres, le pianiste entra dans l’établissement en repliant son parapluie piano (que l’on distingue ci-dessous dans d’autres circonstances)

… et tomba net devant l’excellent piano qui trône à l’accueil.

L’averse calmée n’agitant plus la verrière d’un bruit de fond effrayant, le concert put démarrer. 

Bach, Chopin, valses, paso dobles, tangos, ragtimes…
Cette maison d’accueil propose de nombreuses activités culturelles, et le répertoire est aujourd’hui très varié !
Une résidente se met à danser et cherche à s’approcher au plus près comme pour toucher la musique.
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire