FABRICE EULRY A IOWA CITY 4/11/2011

englert.png

Au théâtre ENGLERT pour un festival de boogie-woogie (ici l’affiche du festival 2010)

 Ce festival est organisé par Chase Garrett chasegarrett3.png a reçu, ce 4 novembre 2011, 700 spectateurs. Voici un extrait de l’article du Daily Iowan :

The final musician joining Garrett is Fabrice EULRY from Paris. When Garrett first played with the pianist, he was awestruck by Eulry’s style. « I ended up almost making a fool of myself because I almost tried to overdo whet I could do, » Garrett said. « I was just so in awe. »Eulry didn’t seem to consider Garrett foolish, though, and he was struck by the way Garrett played.

« Chase Garrett is very talented, and what surprised me the first time I listened to him was not the fact that he was young — half my age — but the fact that you forget it when he plays, » Eulry said.

Deux ovations debout après le duo avec Carl Sonny Leyland et après le boogie expiatoire. J’ai fait beaucoup de dédicaces dont à une famille française qui vit là et fait de la recherche à l’univesité depuis quinze ans.

chasegarrett1.png

 Chase Garrett était très heureux et nous avons finit par un souper-buffet au treizième étage de la tour de l’hôtel avec piano et vue sur Iowa city. Parmi les amateurs de cet après-concert informel, un super crooner que j’ai accompagné sur du Duke Ellington et des quatre mains avec les copains regardait les paroles sur son Ipad quand il avait un trou et nous avons fait quelques quatre mains avec Carl Sonny Leyland.

Nous partons dans le Kentucky dès le lendemain matin avec Chase pour arriver à faire la surprise à Ricky Nye qui finit son festival le soir (5 novembre). Tout le monde était heureux et veux me revoir l’année prochaine.

chasegarrett2.pngchasegarrett4.png

Chase Garrett, Iowa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*