CONCERT A L’HOTEL EL AURASSI D’ALGER

 Ici, avec les organisateurs Hachemi Mokrane et Jean-Claude Voisin, Fabrice Eulry a, le 7 février, donné un concert à 20 heures à l’hôtel Aurassi. Les places étaient limitées à 600 personnes, et ce fut complet.

   Les Algérois vous diront que l’hôtel Aurassi a le même avantage que la tour Montparnasse, à savoir que c’est le seul endroit de la ville d’où on est sûr de ne pas le voir. Cette barre semble avoir été conçue par Lecorbusier qui en avait prévu une similaire à la place du musée d’Orsay ! L’hôtel a été fermé 6 mois dès son ouverture en 1974, atteint par le syndrome de la tour de Pise en raison de la nature du sol, il subit alors des injections énormes de béton dans les fondations.

    Jusqu’à une date récente, le décor des années soixante-dix offrait encore son atmosphère, mais tout a été refait à neuf. Le point fort de l’Hôtel c’est son personnel : la bienveillance du directeur et douze personnes (douze sourires) pour déplacer le piano du bar panoramique à la salle de concert sur les conseils d’Azzedine le pianiste qui officie à l’hôtel, qui faisait déjà le métier dix ans avant moi (nous avons eu des choses à nous raconter !) et dont le projet musical orchestral acoustique semble des plus intéressants.

    Un service impeccable qui s’arrête pile pour le concert et toutes ces générosités ont permis à Jean-Claude Voisin de réaliser ce pari. L’institut français d’Alger a bien un auditorium mais seulement de 220 places, et notre homme, que j’ai rencontré lors d’une tournée il y a dix-sept ans au Liban où il a su organiser des concerts dans des ruines (Baalbek) pour « faire aimer les racines », était bien décidé a trouver un écrin plus grand pour ma musique.

 Ci-dessus pendant Caravan, Jean-Claude Voisin a capturé le climat ! Merci à lui, et à Hachemi Mokrane qui a eu la bonne idée de photographier de derrière la scène !

Ci-dessous le baptême de la foule pendant le solo de percussions du « Mini Boogie expiatoire » !

 Le pianiste en solo  Piano Solo

Une réflexion sur “CONCERT A L’HOTEL EL AURASSI D’ALGER

  1. Pingback: Le Canard du pianiste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*