L’OREILLE SE TRAVAILLE (EXERCICE 1°)

Le site de mon collègue Noël Capuccia, vous a proposé une série d’exercices et de jeux pour évaluer  votre oreille.

Vous pouvez également la travailler !

Nous allons essayer d’identifier 12 intervalles montants :

Le premier est la seconde juste (un ton) . Il est constitué par deux notes très proches.

Identifions cet intervalle par les deux premières notes d’une mélodie que vous connaissez. Il est mieux que vous la choisissiez dans un répertoire qui fait partie de votre culture personnelle, mais pour la seconde juste,

je vous propose :

eulry11.jpg

Les copains d’abord

Strangers in the night 

J’ai du bon tabac

Les feuilles mortes

Chantez le début de ces chansons : Les deux premières syllabes de ces mélodies constituent toutes une seconde juste !

LES COPAINS D’ABORD :

Non-ce n’était pas le radeau… : « Non-ce » forme une seconde juste.

STRANGERS IN THE NIGHT… :

Stran-gers in the night… : « Stran-gers » forme une seconde juste.

J’AI DU BON TABAC :

J’ai-du bon tabac… : « J’ai-du » forme une seconde juste

LES FEUILLES MORTES :

Oh-je voudrais tant que tu te souviennes… :  « Oh-je » forme une seconde juste

 Si vous avez encore un doute, chantez les deux premières notes de chacune de ces chansons sans les paroles, en chantant juste La-la, vous constatez que ces quatre chansons commencent pareillement. 

 Vous avez donc de l’oreille ! Et vous pouvez continuer à la découvrir.

Bien sûr tous les morceaux ne commencent pas par une seconde juste : c’est le cas pour seulement quatre des dix morceaux suivants : trouvez-les ! Et lorsque vous aurez un doute basez-vous sur les cinq premiers morceaux que nous avons vus !

1° MON BEAU SAPIN (« Mon-beau…)

2° MY WAY (« And-now…. »)

3° LA JAVANAISE (« J’a-voue… »)

4° OVER THE RAINBOW (« Some-where… »)

5° KALINKA (« Ka-lin »…)

6° OH WHEN THE SAINTS (« Oh-When… »)

7° HEI DI HEI DO (« Hei-di… »)

8° NOUS  N’IRONS PLUS AU BOIS (« Nous-n’i… »)

9°PENNY LANE (« Pen-ny…)

10°COLCHIQUES DANS LES PRES (« Col-chi… »)

 

A vous de jouer et à très bientôt pour les réponses dans le Canard du pianiste 

 

 

METHODE DE BOOGIE-WOOGIE

Elle est  téléchargeable ! (Cliquer sur l’image)

Ecrit par Fabrice Eulry

Cet ouvrage comprend :

-Une liste de références discographiques.

-Quelques boogie-woogies aisés pour se détendre.

-« Le Parcours » : une partition de 85 pages dont la première moitié est uniquement rythmique, et qui en quelques mois vous permet de maîtriser les bases rythmiques et les mains motifs de main gauche.

  • -Une fois le parcours maîtrisé, des pistes d’improvisation avec des motifs concrets pour la main droite et des pistes à développer.

Voici l’avis de l’un de vous sur cette méthode : 

… »Je saisis l’occasion qui m’est donnée pour vous réitérer tous mes remerciements concernant votre méthode d’apprentissage du boogie-woogie. Celle-ci constitue un outil de travail exceptionnel, ce d’autant plus qu’il n’existe absolument aucune méthode de travail pour cette musique.

J’en aborde le derniers tiers. A chaque exercice le plaisir de jouer reste intact. Rien de rébarbatif, bien au contraire. Le tout enrobé d’une redoutable efficacité. Permettez moi de reprendre un leitmotiv de Jean-Luc Petitrenaud dans son émission dominicale « Les escapades de Petitrenaud » lorsque ce dernier congratule les chefs qui ont participé à son émission en leur jetant : « Bravo l’artiste ! ». M. Patrice Matarasso.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*